LA LYRICANTOISE – 13 MAI 2012

P5130736

Dernière étape avant le Raid du Soleil. Avec la Lyricantoise au programme on associe une sortie technique et physique. Marco, Bruno, Eric et Christophe sont présents. Claude est au championnat 91 sur route. Patrick aussi est inscrit, il avait bien aimé cette rando l’an dernier.
Nous avons le grand plaisir de retrouver l’ami Camille que nous n’avons pas vu depuis cet hiver.

La suite du CR dans Lire la suite

 

Départ à 8h comme demandé par Bruno. J’ai la surprise de découvrir que nous partons pour 55K, moi je croyais que la rando en faisait 40…

Le ton est donné dès le départ. Départ par vague de 3. 4 max. Les motos Camille, Marco et Christophe partent en premier. Bruno ouvre pour notre groupe. On commence tout de suite dans du single engagé. Effectivement, il vaut mieux ne pas se trouver dans le trafic dans cette partie. La moindre faute et tout le monde est obligé de s’arrêter  =|

Chacun y va de son cri de satisfaction pour qualifier cette zone qui nous mène sur la carrière.

La suite est dans le même esprit. On enchaîne les passages techniques : que du single et ça tourne dans tous les sens. Je n’ai jamais autant tourné le guidon qu’ici  8-|

Incroyable !!! Ce n’est pas mon domaine de prédilection, j’y vais à ma main, butant régulièrement sur ce terrain semé d’embûches. L’écart se creuse inexorablement avec mes compagnons.

Ah ???? Une route. Je retrouve l’équipe affairée sur le vélo d’Eric  :?: :!:

En fait c’est le câble du dérailleur arrière qui est effiloché et s’est enroulé sur le petit plateau. Le petit plateau est tordu et il manque 2 cheminées de fixation… Sans savoir s’il s’agit de l’origine ou la conséquence ;-( )-( Aïe !!!  :-x

Nous découvrons les talents de mécanicien de Christophe. Hélas il nous manque une pince. Nous avons une pensée collective pour St Michel  :-D Ce n’est pas pour autant que nous nous décourageons et nous trouvons des VTTistes bien équipés. Merci messieurs 159 et 123 ! ;-)

Plaque 123

 

 

Plaque 159

Réparation faite, nous pouvons repartir. Eric, le miraculé, est cantonné au grand plateau. Avant d’arriver au ravitaillement on s’essaie à la descente de malade dans le sable. Chacun y va de sa figure et dans son style… Franche rigolade assurée  |-D

Le ravito est expéditif  =:( ;-( :-x )-( )-( Tellement expéditif qu’il ne reste que Bruno et moi, les autres repartent en 2 temps 3 mouvements.

Cette partie du parcours est très roulante, principalement sur du grand chemin. Même si c’est monotone au bout d’un moment, ça fait du bien à la moyenne et aux jambes de rouler un peu.

2è ravitaillement, j’englouti tout ce que je peux avant que le top départ soit annoncé par mes compagnons. Bizarrement, je me retrouve devant. Une marche se présente… Je prends mon élan…. Et hop… Je coince  :?: :?: :?: :?: :!: :!: :!: Me voilà en fâcheuse posture…
Bling… Bling… Bling…. un double roulé boulé avec le vélo. En grand pilote, je choisi une belle terre meuble B-).  Même pas mal !!! B-) |-D Les copains sont morts de rire  |-D |-D.

Christophe m’imite mais sa chute est arrêtée par un petit arbre. Comme un grand artiste qu’il est, il se relève en levant les bras pour saluer son public.

Nous empruntons à nouveau des passages engagés. On virevolte dans les montagnes russes et entre les arbres.

Marco El Pilot"

Eric, condamné à la plaque, est obligé de mettre pieds à terre dans une pente. Mes jambes me font défaut (la faute à un premier ravitaillement bâclé  =|). Je laisse filer mes compagnons. Un petit grincement sur le vélo me tient compagnie. Eric revient sur moi et me dépasse.
Malheureusement, il fait une erreur de trajectoire dans un versant technique qui ne pardonne pas. L’homme est écorché, sa machine abîmée : LE LION est blessé !  :-O

Il redouble d’effort pour passer le maximum sur le vélo. Derrière je suis admiratif quand je compare avec les rapports que j’utilise.

Je vis un grand moment. Il est beau dans l’effort Eric… Diminué, trahi par sa monture, LE LION RUGIT !!!

Eric LE LION

Encore quelques efforts et c’est la délivrance. Il était temps, j’avais depuis longtemps mon compte.

La Lyricantoise est effectivement une belle randonnée. C’est une épreuve engagée. Je pense que c’était un bon choix avant le Raid la semaine prochaine.

Les commentaires sont clos et le rétrolien n'est pas disponible.

Les commentaires sont clos.