National Ufolep 2015 à Liancourt

Nous y voilà, le National UFOLEP sur le difficile et dangereux circuit de Liancourt dans L’Oise.

Belle délégation de l’Essonne sur les différentes catégories et ce qui ne gâche rien, très grosse participation des Aaoc Wissous…… !!!!!

Les courses sont réparties entre le Samedi et le Dimanche, ce qui oblige les organisateurs à raccourcir d’un tour les distances. Courses nerveuses en vue mais au moins deux belles bosses en moins. Cela reste un plat indigeste sous cette chaleur et ce temps orageux.

Je ne suis pas présent le Samedi donc difficile de vous parler avec précision des épreuves mais j’en ai reçu les témoignages.

Frustration pour notre amie et très expérimentée Cyrille qui doit subir une crevaison et laisser filer les débats. Cela dit, il est plaisant de la voir renouer avec ces championnats. Peut être un peu d’élan pour les prochains avec une revanche à prendre.

Notre « jeune » garde Adrien revient avec courage à la suite de ses habituelles chutes, à un bon niveau pour honorer sa légitime sélection, sur un circuit malheureusement pas dessiné pour lui. Ce qui marquera ce championnat dans les différentes catégories va lui imposer de se retrouver rapidement en second rideau après une chute dans la cruelle deuxième descente au premier tour, coupant le peloton en deux. Il repart avec une roue voilée et un trou à combler. Compliqué alors, après avoir réussi à revenir, de tenir le rythme dans les côtes sélectives qui suivent. Il doit alors lever le pied et se résoudre à finir un peu loin des débats à une 64ème place. Petite consolation avec une deuxième place au prix d’équipe, bravo à lui.

18843613503_9de4d08e89_o

                                                                                                                                                                                                                                              J’ ai eu peu de nouvelles de la course des 60 ans et plus mais Jean Marie termine 26ème et Dominique 38ème. Un tir « presque » groupé donc….

Je suis arrivé le dimanche en fin de matinée lors du départ de l’épreuve des 50-59 ans.

Gros départ de celui qui allait devenir champion de France 2015 en la personne de Lolo Herbin. A la fin du premier tour il place une accélération décisive accompagné d’un drapeau de la somme qui durant un tour n’a pu que flotter dans le sillage de cette moto…pour finir par exploser au même endroit au tour suivant. Derrière, nos troupes ont fait le boulot en contrôlant le reste du peloton le temps que les écarts soient suffisant pour laisser filer Lolo vers le titre avec 1.40 min d’avance. Les gars de l’Essonne dont Jean Philippe faisait partie, étaient bien aux avant postes avec une belle densité pour venir emporter le titre par équipe et ainsi rafler tout dans cette catégorie malgré la chute sans gravité d’Eddy Gaudelet dans la dernière et très dangereuse descente. Magnifique équipe et bravo avec une spéciale pour MR PACHOT qui passe la ligne en 24ème position !!!!!

IMG_1804

                                                                                                                                                                                                                                               Dans une course très relevée, William faisait ses débuts à ce niveau pour la catégorie des 20-29 ans. Le champion en titre n’a laissé aucune chance à ses adversaires. William aura pu mesurer le niveau de ses adversaires et saura en tirer un riche enseignement j’en suis certains. Il ne pourra pas suivre le rythme violent du groupe de tête et devra se tenir dans les roues d’un petit groupe au premier tour pour finir à la 70ème place. Regarde bien tes adversaire William, la prochaine fois ils apprendrons à te connaître de dos…. !

IMG_7691

                                                                                                                                                                                                                                         Enfin je vais pouvoir vous parler de l’intérieur de la course des presque vieux 40-49 ans puisque que JC et moi en faisions partie. Je pense que même si nous n’avions pas dans nos rangs de tueur, l’équipe était belle, bien équilibrée et fort sympathique. Un sprinteur (James), deux attaquants (les deux Seb), deux grimpeurs puncheurs (Fabien et moi même) et un rouleur d’expérience (JC). Chacun capable dans son registre d’en placer une et de profiter d’une opportunité face aux cadors de la catégorie.

IMG_1846

Je sais que sur les parties montantes je peux suivre les attaques des costauds. Mon rôle est alors de les suivre comme leur ombre dans ces phases. D’emblée, les deux Seb placent tour à tour des attaques comme ils sont habitués à le faire. Chaque fois repris.

Je ne vois pas JC mais il semble qu’il soit encore en embuscade à l’arrière du groupe qui reste en course à la poursuite de 3 fuyards. Nous restons très groupé à l’avant de ce groupe alors que déjà de nombreux coureurs ont perdu nos roues dans les bosses. J’essais de suivre les accélérations des favoris dans les côtes et cela se passe bien.

Au troisième tour, deux terreurs estiment que les 3 échappés ont assez profité du plein air et produisent une sèche accélération dans la première bosse. C’est à moi de jouer, on ne peut pas les laisser partir ainsi car eux peuvent aller au bout. C’est en roulant à 40km/h dans cette côte que je peux les rejoindre. Je suis calé dans la roue de Cyrille Pottier et il ne lève absolument pas le pied. Le trou est amorcé et je serre les dents mais ça va encore.

IMG_1956

Le peloton fait l’effort une fois basculé dans la descente et en bas nous sommes repris. Au tour suivant, à peu près au même endroit, je retrouve enfin JC qui nous fait une « JC » et en rouleur, sort à l’avant à un moment ou cela temporise un peu. Judicieux car dans la bosse qui suit, les mêmes costauds embrayent violement pour aller le reprendre. Malin le JC qui arrive alors à prendre les roues. Ça explose de partout et comme je n’ai personne dans la roue, je mets la plaque et au sprint je fais la jonction au sommet de la bosse quand JC décroche légèrement avant de revenir rapidement sur le plat et de poursuivre son coup de force. Malheureusement le niveau est dense et cela rentre par l’arrière.

Il ne reste qu’un seul tour et de nouveau dans la première bosse, la « bande à Pottier » fait le forcing pour ce coup ci, réussir à prendre une petite avance. Ils sont 5 à l’avant, pas loin mais ça commence à faire mal et la pluie fait son apparition sur des routes pleines de gasoil. Il va falloir être habile et calculateur. Dernière et terrible bosse, il y en a de partout et je vois James qui s’accroche. Si je bascule avec lui, je donne tout pour le poser au sprint. Je me place devant lui à la moitié de la bosse mais devant cela sort. Je produis alors un nouvel effort pour revenir mais sans James. Il reviendra avec d’autres sur le plat. Nous voilà regroupé avant la descente détrempée à la poursuite des leaders mais dans chaque virage, il y a des chutes donc des cassures. Il faut alors prendre des risques pour revenir sans finir au sol.

C’est une patinoire et James goute du bitume comme d’autres. Un miracle nous dépose en bas sans problème après être passé à côté de Mr Pottier au sol sans gravité. Reste la ligne droite d’arrivée mais je ne vois aucun essonnien autour de moi et sans avoir pu combler la cassure que j’avais subis lors des premières chutes.

Arrivée d’équilibristes dont JC et moi semblons faire partie. 13ème place et 29ème pour JC. Pas de regret à avoir, nous avons joué avec nos moyens dans une course ou chacun aura fait valoir ses qualités.

Quel beau circuit, mais quel dangereux circuit.

Bravo à tous les Essonniens et particulièrement aux AAOC Wissous. Nous étions 8 et nous nous sommes fait plaisir pour honorer cette sélection.

DG.

Les commentaires sont clos et le rétrolien n'est pas disponible.

4 Réponses à “National Ufolep 2015 à Liancourt” :

  1. avatar Yann dit :

    Super résumé Didier!!! |-D |-D |-D
    On s’y croit vraiment, et ça donne envie.
    Félicitations à tous, le principal étant d’avoir donné son maximum et de ne rien regretter.

  2. avatar Laviradm dit :

    Bravo les gars . Belles courses et super CR Didier on lit le stress, la nervosité et le niveau des championnats.

  3. avatar Andre dit :

    Bravi Didier !
    Résumé précis et concis pour l’ensemble des catégories dans lesquelles l’AAOC avait 1 ou plusieurs représentants.
    Nous pouvons être satisfaits de la prestation de nos sélectionnés et des Essonniens en général.
    Nous étions présents samedi et nous avons mesuré les imperfections et les faiblesse de cette organisation.
    Critiques constructives pour l’avenir…
    A bientôt pour d’autres aventures !
    AL

  4. avatar Jean-Luc dit :

    Moi je dis que Didier devrait nous faire plus souvent des CR surtout en periode de vacances, au moins on a de la lecture .
    Merci pour cette belle prose, et bravo à tous pour votre belle représentation de l’AAOC au France.