PARIS / FONTAINEBLEAU – BAYONNE 2015 – Étape 9

Étape 9 : Argelès-Gazost – Laroin .:. 140 Kms

Tracé de l’étape 9 du PARIS / FONTAINEBLEAU – BAYONNE 2015 :

Paris-Bayonne-2015-Etape-9-Argeles-Gazost-Laroin

Départ d’Argelès-Gazost :

Nous avons la chance d’être hébergé dans les hôtels du centre de cette très belle ville des Pyrénées.

Nous sommes rassemblés devant le CASINO.
20150611_072711_resized 20150611_072734_resized 20150611_072740_resized 20150611_072744_resized

Bravo à Patrick Beaulieu qui est distingué du maillot à pois.
20150611_073059_resized

La fontaine est boudée de Franck TAUSSERAT ce matin. De l’eau point trop n’en faut ??
20150611_073205_resized

On espère le maximum sous le sec.

Ravitaillement au Col du Soulor :

Encore mieux qu’espéré : beau temps même très beau temps.
Les Pyrénées sont pudiques et ne se découvrent pas facilement.
Il aura fallu être persévérant mais le jeu en valait la chandelle.
20150611_091044_resized 20150611_091058_resized 20150611_091210_resized 20150611_104207_resized

Paysages majestueux dans l’Aubisque et dans Marie Blanque. Une carte postale à garder en tête.
Il fait chaud et beau. B-)

Arrivée à Laroin :

Laroin, village de 1 000 âmes, nous accueille avec plaisir et en toute simplicité mais avec beaucoup d’authenticité et de chaleur.
M. Le Maire nous invite à partager le pot de l’amitié avec du Jurançon et nous invite à participer à la randonnée VTT du sanglier au mois de mai.
20150611_160139_resized 20150611_160143_resized 20150611_160154_resized

Après midi sous un ciel voilé et contre le vent. Un beau taquet dans les coteaux scie les jambes.

Demain dernière étape de ce fantastique périple !

Le reste des photos est accessible ici !

Les photos prises par Sylvain.

Compte-rendu de l’étape 9 du PARIS / FONTAINEBLEAU – BAYONNE 2015 :

Compte-rendu Argelès-Gazost – Laroin

Les commentaires sont clos et le rétrolien n'est pas disponible.

2 Réponses à “PARIS / FONTAINEBLEAU – BAYONNE 2015 – Étape 9” :

  1. avatar Jean-Luc dit :

    Tout d’abord un César d’or des mécanos à Francky qui hier soir a réussi à remettre en ordre de marche mon dérailleur. Du coup, ce matin j’ai pu faire la montée du Soulor nickel. Je suis ensuite redescendu à sa rencontre pour l’accompagner au sommet. On repartira donc tous les 2 vers l’Aubisque et vous pensez bien que l’on ne se prive pas de faire la descente. Une première Tausserade avec un dépassement limite, puis une deuxième avec un camping car en face. Ensuite viennent les Guitonnades, avec un virage à droite raté à l’entrée de Gourette que je ferais sur la terrasse d’un bar, puis une deuxième plus bas avec un virage super motard les 2 roues en travers, un pied au sol dans les graviers et c’est reparti. On retrouve l’autre Franck au pied de l’Aubisque pour une photo et un arrêt plus loin pour se faire des rondelles de saucisson avec un coup de rouge pour reprendre des forces. Direction le col de Marie Blanque. On l’attaque sous un soleil de plomb avec de bonnes pentes histoire de nous rappeler que l’on est dans les Pyrénées. La descente de Marie Blanque est très rapide car avec des 15% on atteint de suite les 90…
    Quelques Kms plus loin, le repas traiteur avec confit de canard, le luxe quoi, mais pour repartir après, il faut se faire violence.
    Et violence on se fera avec encore une fois une fin d’étape de barges avec les 2 Francks, Mathieu, Michel Penny et moi. Les pancartes toujours les pancartes, un vrai championnat du monde tant l’observation et le placement des uns et des autres étaient flagrants sur les 5 derniers Kms. Si on avait pu faire du sur place au milieu de la route, on l’aurait fait. J’ai bien failli les ni…. en les surprenant et en faisant le dernier Km mais XXXL a ramené et c’est en fin de compte lui qui remporte la palme du jour. Bravo Franck.
    Sinon ce soir encore une fois bon repas et belle ambiance, et un bon fou rire en allant se coucher avec XXXL.
    Demain, déjà la dernière étape.

  2. avatar Laviradm dit :

    Ce matin au réveil, pas mieux qu’hier soir, je suis tout chiffon.
    On nous annoncait le pire et nous avons eu le meilleur.

    Montée du SOULORr.
    Difficile pour moi, je suis en surchauffe mais je joue quand même les pancartes contre Philippe de Fontainebleau.
    Je me fais reprendre par le groupe Céline et je fais la montée avec eux.
    Ravito avant de reprendre l’ascension de l’Aubisque. Les Pyrénnées s’ouvrent à nous et je profite du moment.
    Descente prudente, la route est belle, large et sèche : parfait !
    Nous repartons avec Franck & Jean-Luc, pause saucisson avant d’attaquer Marie Blanque. On débâche tout caril fait beau et chaud maintenant. L’ascension est facile sauf; les 1er Kms et c’est l;à que XXXL fait la différence.
    Jean-Luc m’attend un moment puis reprend son ascension.
    Heureusement pour moi, c’est à ce moment que la pente s’adouci je peux dont maintenir l’allure.
    Col terminé, Jean-Luc amorce la descen;
    te et je m’arrête de suivre quand la roue avant tabasse (je pense à une ;crevaison)…
    Une aide précieuse de 2 loulous très costaux, la bifurcation avec le taquet de fous et nous voilà à nous bagarrer pour la pancares de Laron.
    XXXL remporte la timbale.
    Demain un autre jour (un peu comme celui-là…