VILLEBON – 29/03/2014

CR des 3è Cat. :

Le changement d’heure n’a pas découragé les bonnes intentions, nous étions au moins 10 de l’AAOC (Marco, Franck XXXL, Franck King Size, Franck Fortoul, Jean-Marie, Olivier, Eric Mimosa, Patrick, Dominique et Jean-Luc). A l’heure des suffrages, sur un peloton d’environ 100 coureurs, ça veut dire 10% de l’effectif. De quoi exprimer quelques prétentions. Sur le bord de la piste un sacré soutien en la présence de l’ami Claude 8-) Super camarade que nous sommes heureux de saluer.

Départ donné, je suis dans le fond du paquet. Les premiers tours sont une succession de freinages et d’accélérations assez pénible. Au 3è ou 4è tour, quand je lève le nez,  une échappée d’une dizaine d’hommes s’est créée à l’initiative d’El Marco et dans laquelle se trouve également Dominique Plaire. Ca fait 20% de représentativité : GOOD JOB 8-)
Je remonte tant bien que mal en tête pour aider à la manœuvre avec principalement Franck XXXL, Olivier et Jean-Luc.  La tâche n’est pas si facile car ça roule vite, on voit clairement que les échappés ne tournent pas et ne prennent pas d’avance. :-|

….

Le dépassement du peloton des GS donne un espoir à l’échappée qui n’est plus en ligne de mire, le rythme du peloton réduit un peu avant de repartir de plus belle. Les multiples attaques se succèdent venant régulièrement des coureurs de SACLAY.

Pour répondre à une attaque isolée, Franck FORTOUL sort frein à main serré. Du peloton, nous assistons impuissants, à cette accélération inversée qui remet bien vite notre guerrier dans les roulettes. :roll:
Plein de motivation pour apporter ma contribution à la sauvegarde de l’échappée et pour ne rien rater du spectacle, je me décale régulièrement – vent dans le nez – au grand désespoir de mes coéquipiers J :roll:

Peine perdue, ça rentre quand même, fin de l’échappée après avoir tenu une quinzaine de tours à la pression du paquet. C’est à ce moment que je vois pointer la trombine de Mimosa que je croyais perdu pour cette course. Marco a des fourmis dans les jambes et ne laisse à personne le soin de lancer les contres. Il multiplie les attaques, qu’on croirait qu’il est plusieurs  :lol: ,  mais n’est pas suivi, il finira par rentrer dans le rang.

2 individus prennent un peu le large mais Franck XXL veille et soutien une pression pour faire avorter la moindre tentative. :mrgreen:

A 3 tours de la fin, je vois le coup partir, je démarre en m’abritant dans la roue. Nous sommes rejoins par un gars de Saclay qui prend son relais, puis 2 autres gars. Nous sommes cinq avec un peu d’avance. Ca sent la bonne et je décide de profiter de l’opportunité et de ne pas tourner, seulement nous sommes 3 à penser la même chose…
Le gars de SACLAY appuie son relais et le trou se fait, un gars de Chilly Mazarin qui ne roulait pas jusque là saute dans sa roue et les 2 gars s’entendent tout de suite créant l’écart. Je fais le mauvais choix en pensant que le gars avec moi est volontaire et va faire l’effort pour rentrer. Finalement on se fait reprendre par le peloton.
Je retrouve mon Marco et je lui propose d’essayer de rentrer sur les gars dans le dernier tour. Je démarre avec Marco dans ma roue, je donne tout ce qui reste, soit une autonomie de +/- 100 mètres carrément insuffisant pour boucher l’écart. J’explose mais Marco n’est plus aussi fringuant qu’au départ et laisse filer :cry: .

Quand le peloton rentre, j’ai encore le souffle court, je reprends très loin les roues. Jean-Luc tente d’organiser la chasse aidé par personne pas même ses anciens équipiers. 8-O

Comme tout le monde, j’envisage de me replacer pour le final. Dans le double gauche au fond du circuit, ça se touche et ça gamelle j’échappe à la pelle collective et je rejoins l’arrivée.

Au final, nous faisons choux blanc malgré l’effectif et les chevaux sous le capot. Dans la chute se trouve Dominique Plaire et Mimosa. Eric s’en sort indemne en revanche on soupçonne une clavicule pour notre vaillant Dominique. On attend des nouvelles… :oops:

Je suis content de revenir aux affaires et de retrouver une place dans le peloton. Il reste bien des efforts pour élever le niveau mais la motivation est là. A la semaine prochaine à Morangis.

Les commentaires sont clos et le rétrolien n'est pas disponible.

6 Réponses à “VILLEBON – 29/03/2014” :

  1. avatar Franck Boule dit :

    Super résumé mon Francki et ça fait plaisir de voir que tu reprend du mordant.Bon rétablissement à Dominique

  2. avatar Jean-Luc dit :

    Effectivement, notre maître Marco dit « Panzani » avait une forme olympique qui n’aura pas suffit avec ce peloton qui n’a jamais rien lâché… sauf à 2 tours de l’arrivée. Mais voilà, la course s’est jouée quand les forces nous manquaient et la chute de Dominique, nous a certainement empêché de faire un résultat d’équipe en nous privant de plusieurs paires de jambes bloquées sur place. J’ai bien essayé de ramener sur les 2 fuyards mais seul j’ai « mouru à 100 mètres et me suit relevé après le dernier virage. Marco doit être le 1er d’entre nous et ensuite Patrick et moi, mais pas sûr du tout.

  3. avatar Dominique Plaire dit :

    Salut à tous: Tout d’abord merci à tous ceux qui ont pris de mes nouvelles et qui me souhaite un bon rétablissement. J’ai consulté un chirurgien orthopédiste à la clinique de l’Essonne, il a diagnostiqué une luxation acromion claviculaire avec arrachement ligamentaire de stade 3 sur 5.Conséquence: immobilisation totale du bras droit collé au cours jour et nuit pendant 1 moi puis 6 semaines de rééducation; Donc pas de championnat le 4 Mai et ce sera juste pour la ronde du Loiret si tout va bien. Je me débrouille pour écrire de la main gauche les infos que je mets sur le site. Concernant la course j’ai pu protéger la fuite de Marco dans la première échappée, lorsqu’il est est sorti avec un gars de Corbeil.Ensuite, 3 autres coureurs sont sortis pour les rejoindre, j’ai alors pensé qu’il fallait y aller car cela pouvait être le bon coup, et assurer le prix d’équipe à 2 du club sur les 6 que nous étions devant.L’échappée a tenu 5 ou 6 tours, mais un gars de Saclay et un autre de Morangis (me semble t il)ne voulait pas trop en jouer. N’ayant pas encore trop les jambes en ce début de saison, je ne pouvais pas en claquer une bonne cartouche pour partir avec Marco et le Gars de Corbeil, quitte à exploser sur la fin et finir 3 ème. Je pense que Marco était le plus fort au sprint.Néanmoins nous avons fait une bonne course durant laquelle chacun à pu s’évaluer et voir où il en était. D’après Jean Marie, nous étions une centaine et la moyenne s’élève à 39Km/H.Je vous souhaite à tous une bonne semaine et s’il fait beau, je pense allé vous voir Dimanche à Morangis pour une consécration Wissousienne.Tchao les potes.

  4. avatar Dominique Plaire dit :

    Faute dans le texte.(bras droit collé au corps)

  5. avatar Marc dit :

    Salut, effectivement nous étions nombreux au départ de cette course. Un parcours d’une platitude déprimante pour qui aime bien les bosses….Connaissant mes tristes aptitudes au sprint, j’ai eu pour ambition de me dépouiller pour partir en échappée.J’attaque dès le départ avec un petit groupe mais effectivement, a part un gars de Corbeil, ça ne tourne pas vraiment =:(
    Je place une attaque avec ce coureur, très sympa, pour tenter notre chance et là, bizarrement, le petit groupe distancé retrouve des forces pour revenir sur nous…… no comment.
    Nous serons rattrapés par le peloton quelques tours plus tard. j’ai du repartir deux fois à la charge en espèrant être rejoint par des coureurs décidés d’aller au bout, rien. j’y laisserai trop de forces ;-( je saute au sprint final mais, pas de regrets, j’ai donné ce que j’avais :-P
    Je pense que chaque coureur de l’AAOC a fait ce qu’il a pu avec les moyens du jour. En tout cas, j’ai senti plein de bonnes ondes autour de moi. Merci les copains.Je retiendrai surtout deux choses. Je commence par la bonne nouvelle. Le retour de Monsieur Laviron. Depuis longtemps, nous attendions de le revoir sur une course. j’ai bien cru grâce à son experience qu’il irait au bout avec la dernière échappée :-D Et puis, il c’est mis à la planche pour me ramener à la fin, mais je n’étais pas à la hauteur de ses espérances ;-( en tout cas, quel plaisir de le revoir motivé comme jamais. Garde le cap Franck.

    Malheureusement, il y a aussi eu la chute de Dominique. J’etais quelques metres devant et j’ai entendu le bruit sourd des cyclistes contre le sol. Les questions qui arrivent en rafales. Combien sont ils, est ce grave, y a t’il un copain. J’ai vraiment horreur de ce moment. Ce moment où le plaisir du sport n’existe plus. Est ce que ça vaut la peine. Est ce qu’une victoire à notre tout petit niveau mérite de prendre des risques. Je sais, il y en a partout mais le Dimanche matin sur nos p’tits velos, ça me laisse vraiment perplexe….
    Dominique, n’est pas resté à terre et c’est de loin le plus important. Récupere bien, et au plaisir de te retrouver parmis nous.

    Bonne soirée.

    Marco Panzani

  6. avatar Dominique Plaire dit :

    Merci Marco, comme tu le dis est ce que cela vaut la peine. Mais les risques, je n’en ai pris aucun… et je suis le dernier a chuter dans les coureurs déjà au sol,et dans ce cas là c’est souvent celui qui paie la plus lourde addition.Enfin maintenant ce qui est fait est bien fait. A dimanche, à MORANGIS en spectateur, bien sûr.Tu ne devrais pas tarder à en décrocher une.